Bienvenue sur Nations.fr !
Nous sommes en novembre 219 (in-game)

Nations.fr est un jeu de rôle de politique nationale et internationale, où vous pouvez incarner un personnage politicien, diplomate, entrepreneur, noble, espion, ou religieux, et le faire évoluer dans l'une des nations jouables de notre monde virtuel !

Ce site est un portail, ce qui signifie qu'il sert principalement à centraliser les ressources pour vous aider à démarrer, ainsi qu'à jouer les actualités entre nations et la vie politique mondiale.
Une fois que vous vous sentirez prêt à franchir le pas et à vous lancer dans le jeu, vous devrez choisir l'une des nations jouables, que vous retrouverez plus bas, et inscrire votre personnage !

Nouveau ici ? Vous trouverez comment vous présenter ici, et ensuite, consultez le guide des nouveaux arrivants !


__________________


Carte du monde (MàJ - 11/2023)
► Afficher le texte
__________________


Voir les actualités internationales - Accéder au wiki

[Tawkirina] Villa Zantedeschia

Puissance non-alignée
Monarchie parlementaire autoritaire
Dirigé par le Roi Mansa
et par le Premier Ministre
(typé éthiopien)

Modérateur : Onishteg

Onishteg
Messages : 104
Inscription : ven. 9 déc. 2022 13:09

sam. 2 mars 2024 22:39

Image
POSITION INTERMINISTERIELLE
Portant saisine avant dénonciation.


_________________________

Vu le texte du Traité de coopération culturelle et universitaire entre la République d’Ostaria et l’Empire de Tawkirina ;
Vu la signature du dis-traité par Monsieur Akulesi Terekezi, alors premier ministre de l'Empire de Tawkirina ;
Vu la signature du dis-traité par Monsieur Francois Pélichon, alors président de la République d'Ostaria ;
Vu la ratification du dis-traité par le Parlement des représentants des peuples du Tawkirina à la date du 14.07.215 ;

Le Ministre de la diplomatie et de la paix, le Ministre de la santé, des relations sociales et de l'éducation et leurs subordonnés ministériels, au vu de la non mise en oeuvres des disposition, du Traité de coopération culturelle et universitaire entre la République d’Ostaria et l’Empire de Tawkirina réalisé et signé en l'An 215 par les dirigeant de la République d'Ostaria et de l'Empire de Tawkirina, saisissent le Comité conjoint de coopération culturelle cité à l'article 9, du Titre 4 du dis-traité, aux fins de trouver une issus a ce quiproquo qui pourrait se révéler être une tentative d'humiliation de la part de la République d'Ostaria pour l'Empire de Tawkirina.
Si, la saisine et les discussions ne portent pas leurs fruits, le Ministre de la diplomatie et de la paix, le Ministre de la santé, des relations sociales et de l'éducation demandent au premier ministre, Ouga Mehro, de dénoncer le dis-traité, entrainant la disparition du dis-traité.

Le 02.03.223

Par Elshaday Yilema
Ministre de la diplomatie et de la paix ;
Par Henoke Gebrekristos Teklu
Ministre de la santé, des relations sociales et de l'éducation


Onishteg
Messages : 104
Inscription : ven. 9 déc. 2022 13:09

mar. 12 mars 2024 19:52

Image
LOI SUPREME EXCEPTIONNELLEMENT GRAVE
Déclaration de l'état d'urgence


_________________________


Considérant que l'Empire de Tawkirina est confrontée à une menace imminente et sérieuse émanant de puissances communistes autoritaire hostiles, et devenue ennemis, compromettant la sécurité et le bien des peuples ;
Considérant que des mesures extraordinaires sont nécessaires pour préserver l'intégrité du pays et assurer la défense nationale ;
Vu l'autorisation des Loi Suprêmes Exceptionnellement Grave par Sa Mansuétude, le Roi Mansa de Tawkirina, Inaile Selami ;

Article 1.
En vertu de l'autorisation des Lois Suprêmes Exceptionnellement Graves donné au Premier Ministre du collège des ministres des peuples ; Ouga Mehro déclare l'état d'urgence sur l'ensemble du territoire de l'Empire de Tawkirina, sur l'ensembles des provinces des Rois, sur l'ensembles des peuples de Tawkirina.

Article 2.
Le College des ministres des peuples se voient accorder des pouvoirs étendus pour prendre toutes les mesures nécessaires à la préservation de la sécurité nationale et à la réussite face à l'ennemis. Le gouvernement est notamment habilité à coordonner les efforts civils et militaires en vue de contrer la menace.

Article 3.
Les forces de sécurité, y compris la gendarmerie, sont mobilisées de manière intensive pour assurer la protection des citoyens et des infrastructures stratégiques. La gendarmerie est notamment mobilisé pour assurée les soins et pour défendre et stabiliser les zones.
Afin de garantir l'ordre public, et de ne pas ajouter a la menace, les autorités sont autorisées a prendre toute les mesures nécessaire pour contrer tout mouvement de désinvolture.

Article 4
Tout apparentés, diffusions, et idéologie communistes et lien avec l'Asnaywana du Sud, Novgrad ou le Sunyxian doivent être signifié par les individus en question et répertoriés.
S'ensuivra un interrogatoire cour.
Si ceci est jugé nécessaire, une mise en cellule pour une durée de 12 heures peut être demandé, pour obtenir plus d'informations. Une mise surveillance, jusqu'a la fin de l'état d'urgence, peut être prononcé
En cas de non signification, l'individus sera soumis a une peine d'emprisonnement jusqu'à la fin de l'état d'urgence.

Article 5
Il est déconseillé d'apporter des argument contre l'armée du Tawkirina, son gouvernement et la guerre mené par celui ci, durant tout l'état d'urgence. E cas de non respect, l'individus sera soumis. un peine de prison jusqu'a la fin de conflit, qui pourra se transformer en une peine de réclusion criminelle pour non respect de l'État en période de crise.

Article 6
Des mesures spécifiques peuvent être prises pour assurer la continuité des services essentiels. Les civils doivent s'y conformer.

Article 7
Les peuples de l'Asnaywana du Sud, souhaitant aider le Tawkirina, sont et seront récompensés, gratifiés et protégés à vie.
Les peuples d'Asnaywana du Sud doivent être instruits sur les bienfaits du Tawkirina.
Les autorités ont tout les moyens nécessaire pour empêcher les nuisance d'un individus d'Asnaywana se rebellant contre le Tawkirina.

Le 12.03.223
Par Ouga Mehro
Premier Ministre du collège des ministres des peuples du Tawkirina


Verrouillé

Revenir à « Empire de Tawkirina »

  • Information
  • Qui est en ligne ?

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité